Essential Night, collectif de musique et d’art – Rencontre #4

Essential Night, collectif de musique et d’art – Rencontre #4

J’ai eu la chance de grandir dans un environnement musical, entourée d’une famille passionnée et éduquée dans de nombreux styles musicaux.

C’est pourquoi pour vous partager cette passion, celle pour la découverte, mais également pour l’événementiel, j’ai décidé de vous partager une interview inédite !

Parlez-nous un peu de Essential Night… 

Gustave : Hello ! Alors EN aujourd’hui, c’est 5 personnes. Alex, Cyrus, Emilie, Aurélien et moi-même, Gustave. Alex, Cyrus et Aurélien étaient dans la même école d’ingés à Angers et en 2012, Aurélien et Alex ont décidé de fonder EN. Cyrus nous a rejoint un peu plus tard 1 an après. Une fois les études passées, de retour à Paris, Emilie et moi nous sommes ajoutés au projet !
Concernant la composition de l’équipe, Alex se charge de l’organisation des évènements, Aurélien du booking des Djs, Cyrus et Emilie du booking des artistes exposants. Emilie se charge aussi de la communication visuelle. Pour ma part, je gère la communication externe et les partenaires.
Pour les évènements, nous sommes tous impliqués dans la préparation et dans la réalisation.

flowhers essential night collectif musique art

.

Comment l’idée d’Essential Night vous est venue ?

Aurel : La musique électronique que proposait Angers à l’époque ne convenait pas à nos attentes, mis à part quelques collectifs qui tentaient de faire bouger les choses. Etant assez pointilleux, nous préférions largement passer nos soirées dans nos apparts, avec nos copains et là où on aurait la maitrise totale du son. Un soir, après une soirée bien arrosée, Alex et moi sommes venus à parler de ce concept d’organiser une fois par mois une soirée en appart, avec un thème spécial pour que les gens viennent déguisés. Nous avons donc voulu donner un nom à ces futurs évènements. Nous avons tourné directement autour du mot « nuit » pour finalement tomber sur Nuit Essentielle dans un premier temps. Puis passage à l’anglais, ce qui nous donne évidemment Essential Night !

.

Pourquoi avoir choisi d’accompagner la musique avec des artistes inconnus ?

Aurel : Au début, nous étions seulement dans le partage de nos envies, via notre tumblr, c’est-à-dire que cela pouvait être n’importe quelle musique, photo, clips, courts métrages, etc… Tant qu’on kiffait l’art, on le partageait ! C’est avec la montée du site que tout le monde connaît aujourd’hui, Soundcloud, que nous avons pu nous apercevoir que nombreux artistes inconnus uploadaient des tracks incroyables. Ca a été le déclic ! Depuis ce moment, creuser dans les profondeurs de Soundcloud pour mettre en lumière les merveilles qui s’y cachent est devenu un objectif majeur. Cela a abouti peu après à la création d’une chaine YouTube, hélas supprimée à 2 reprises par les instances pénales japonaises.

Alex : Au final, les artistes présentés n’ont pas obligatoirement une grande notoriété mais sont bien présents sur la scène parisienne. Pour prendre des exemples concrets, nous avons présenté Léa Chassagne à deux reprises qui a fait partie des artistes de la Peacock ou encore Pantéone qui, par la suite, à gagner le tremplin de villa Schweppes. (Petit coucou en passant 😊). Je ne cite qu’eux mais il va s’en dire que nous avons d’autres exemples passés et j’espère à venir.

.

Êtes vous des protecteurs des artistes français où laissez-vous une chance à tous les artistes et origines ?

Gustave : Nous laissons une chance à tous les artistes et toutes les origines. Il y a cependant une réalité logistique et budgétaire à prendre en compte. Nos efforts sont donc concentrés sur des artistes majoritairement parisiens.

.

Quelles sont les influences et les inspirations du collectif ?

Gustave : Je te propose de venir aux prochains évènements et tu te feras une idée. 😊
Sinon, en amont des évènements, on se retrouve pour brainstormer et des idées surviennent selon nos envies et inspirations du moment.
Un bon thème est un thème large pour que les artistes exposants puissent s’exprimer sans contrainte et que nous puissions mettre en place une scénographie riche et variée.

flowhers essential night collectif musique art

.

Comment est-ce que vous préparez vos nouveaux sets ?

Aurel : Je pense que cette question est directement adressée à Cyrus et moi-même, qui jouons en duo sous le nom de Holystik. Généralement, nous nous retrouvons un peu avant l’événement dans le but de partager nos dernières trouvailles et voir ce que l’on pourrait jouer. Mais rien de plus. La plupart du temps, c’est de la pure impro et on laisse parler le talent haha !

Cyrus : C’est assez instinctif le choix des tracks, on peut avoir prévu une playlist des dernières pépites mais il nous arrive également d’aller chercher un ancien track par soudaine envie.

.

Quel est votre secret pour trouver vos nouveaux talents ?

Aurel : Pour la partie musique, comme j’en ai parlé précédemment, la majeure partie de nos découvertes passe par Soundcloud. Je passe plusieurs heures par jour à digger dessus et je ne suis jamais déçu ! Comme on suit un grand nombre d’artistes, avec tous les reposts et sons likés, le talent déborde de tous les côtés 😊.

Cyrus : J’utilise pas mal Youtube également pour la musique et je traine sur des groupes et blogs bien actifs sur le sujet comme CDH pour la musique, Beware et Etapes pour les artistes, qui nous font découvrir de jeunes talents. Je regarde également l’activité des jeunes labels et galeries pour savoir quels jeunes artistes commencent à tourner.

Emilie : Pour les artistes que nous exposons, mes sources sont principalement dans les petites galeries parisiennes de jeunes illustrateurs, ou sur Instagram, parfois par hasard.

Alex : Je complèterai aussi avec les recommandations d’autres artistes.

flowhers essential night collectif musique art

..

Votre moment préféré lors de l’organisation d’un événement ?

Cyrus : Dès que nous arrivons pour préparer les lieux ! Le costume est resté dans le dressing et bien que nous nous battions contre le temps pour tout préparer à temps, il y a une forme d’excitation. On partage des moments qui nous font encore plus apprécier l’événement une fois lancé.

Alex : Je partage la réponse de Cyrus. Je rajouterai aussi la découverte d’un nouveau lieu, c’est le moment où nous nous projetons et les idées sont débordantes. La dernière fois ce fut lors de la visite de l’Hôtel Particulier Montmartre.

.

Dirais-tu que votre collectif aspire à des valeurs ? 

Gustave : La nuit ne dort jamais ? 😊

.

Parce que je suis curieuse, l’événement coup de cœur que vous avez organisé ?

Aurel : Pour moi, c’est la première édition de notre série « Expose-Moi », sur le thème de la jungle. Essential Night lançait sa collaboration avec le Café de la Presse et on était assez excité ! Tous les artistes avaient joué le jeu, la scénographie était folle, plein de monde et un gros soleil. Parfait en somme.

Cyrus : Le printemps 2016 au Wanderlust, nous avons organisé la programmation de la Room EN pour la soirée Remontées Mécaniques. Les sets des Djs étaient vraiment cools et notre passage sur les platines étaient vraiment émotionnel, une grosse ambiance, la room était pleine à craquer et nos copains étaient venus nombreux nous soutenir !
Pour une programmation plus large, c’est-à- dire une sélection de djs et artistes en vjing et arts graphiques, la 1ère Expose-Moi était vraiment un beau souvenir. C’était notre premier event sous ce format-là. Pour l’anecdote : j’avais ramené du lierre de Valence et nous avions également fait une mission au Bois de Vincennes pour étoffer la scéno Ahah.

Alex: Je pense que cela résume bien les deux types de soirées que nous proposons. La soirée coup de cœur sera pour moi toujours la prochaine ! 😊

flowhers essential night collectif musique art

.

Les prochaines dates où l’on pourra vous retrouver ?

Gustave : La prochaine date est au Nouveau Casino, le 17 Juin, pour la Berliner Klub #2. Nous n’organisons pas la soirée ce coup-ci, mais on nous a invité à jouer avec Holystik.
Sinon nous serons de nouveau au Café de la Presse le 12 Juillet pour une nouvelle « Expose-Moi ».

Nous réfléchissons aussi à de nouveaux formats pour la rentrée !

.

Quelques mots à nous partager pour finir ?

Gustave : Merci à toi pour l’interview et on invite tous ceux qui ne nous connaissent pas et qui sont intéressés par le milieu de l’art à venir à nos prochains events et à nous suivre sur nos réseaux !

flowhers essential night collectif musique art logo

Pour retrouver les derniers coups de coeur artistiques et musicaux d’Essential Night , rendez-vous sur leurs réseaux sociaux :

Facebook : @essentialnight
Instagram : @essentialnight
Soundcloud : @essentialnight
Site Internet : essentialnight.fr

Pour télécharger l’interview au complet, c’est par ici : Download

.

Prêts à vous exposer avec Essential Night ? 



2 thoughts on “Essential Night, collectif de musique et d’art – Rencontre #4”

  • Intéressant cet article !
    J’aime découvrir de nouveaux collectifs, de nouveaux mouvements, en particulier dans la musique électronique.
    J’ai moi même fait partie d’un collectif pendant pas mal de temps, qui a fait venir de beaux noms de la House à Strasbourg. Malheureusement les relations humaines peuvent parfois entacher de beaux projets constitués de belles personnes.
    Je vous souhaite en tout cas une très bonne continuation et vais vous suivre sur Soundclound de ce pas 🙂

    • Hello Marine !

      Merci pour ton commentaire, ça va leur faire très plaisir ! Quel était le nom de ton collectif ? Peut-être qu’ils connaitront 🙂

      A très vite !
      Des bisous, Margaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *