Attendre des autres, une finalité positive ? – J’ose en parler #1

Attendre des autres, une finalité positive ? – J’ose en parler #1

J’ai eu la chance d’avoir une maman qui s’est toujours pliée en quatre pour son entourage, ses amis, ses proches, et même au travail. J’ai donc été éduquée de cette façon, à en conclure que tout le monde devait être comme ça…
Mais je me rends de plus en plus compte qu’à trop donner, on finit par trop attendre des autres , sans recevoir en retour, ou même sans recevoir par générosité : mais ce n’est pas pour ça qu’il faut baisser les bras !

Dans cet article je souhaite dire à toutes celles et tous ceux qui en ont marre des relations à sens unique qu’il est toujours possible de retrouver des relations sereines, et de finalement recevoir, après tant d’années… Tout simplement car ça a toujours été là autour de nous !

C’est également un article à moi-même, pour tenter de me convaincre de croire les gestes généreux, gentils et les sentiments que l’on m’exprime au lieu de douter de tout le monde. Il y a encore du bon chez les gens, et on a tendance à parfois l’oublier.

.

Des amitiés et relations, à sens unique… mais pour le meilleur

.

Un de mes leitmotiv est de faire plaisir aux autres, de les aider au maximum et de les rendre heureux… Car un sourire, ou bien simplement le bonheur de quelqu’un me suffit pour me rendre heureuse à mon tour !
Que ce soit des petits cadeaux sans événement particulier, à des petits messages d’encouragement ou bien d’affection j’ai toujours tout donné.
Je me suis toujours dit qu’en donnant, les autres finiraient également par donner en retour lors de moments difficiles ! Mais je me suis vite rendue compte que ce n’était pas le cas… J’ai toujours aujourd’hui du mal à comprendre en quoi est-ce difficile d’adresser un mot doux pour encourager quelqu’un qui vous épaule depuis des années ?

C’est un drôle de sentiment de se sentir utile pour les autres, mais de se sentir invisible quand on les appelle à notre tour pour nous venir en aide !
Et c’est dans ces moments-là qu’on se sent seul, on se sent en colère… Mais souvent, on n’a pas la force de le dire en face !
Je pense que si j’écris aujourd’hui c’est que je remarque ces comportements non seulement dans ma vie personnelle, mais également dans la vie de plusieurs proches, qui ont eux aussi souffert de ces relations que j’appelais empoisonné dans mon article sur l’optimisme comme allié.

Croyez-moi, j’ai perdu beaucoup d’amitiés comme ça… Mais j’en suis heureuse aujourd’hui !

Certes, ces relations amènent une grande peur de s’attacher, ou de s’ouvrir ou de faire à nouveau confiance ! Je ne vais pas le cacher, aujourd’hui je n’ai que très peu de bons amis, il m’arrive parfois de me sentir un peu comme une solitaire ! Cependant, je sais que je peux compter sur les personnes qui restent et sur moi-même, et c’est le plus important ! 

 

.

Finalement, attendre des autres , est-ce une bonne chose ?

.

Il y a quelques mois, même quelques semaines, je vous aurais dit que c’était peine perdue, et qu’il fallait arrêter tous vos efforts, jeter l’éponge… Mais ça aurait été une erreur !

Si parfois, vous pensez que les personnes autour de vous ne vous donnent rien en échange, et cela sera très certainement vrai pour la majorité on ne va pas se le cacher, c’est car vous êtes tout simplement entourés des mauvaises personnes !
Mais si on a l’impression de ne rien avoir en retour, ou même par simple générosité, c’est aussi car on ne le voit pas… Et oui, parce qu’à force de souffrir, on se crée cette carapace, au fond on a peur de remarque le bon que les autres peuvent nous apporter, car on a peur de se faire à nouveau avoir !

Mon exemple personnel, c’est que j’ai la chance d’avoir un amoureux qui me donne beaucoup, même si je ne m’en rends pas tout le temps compte et que ça le rend dingue au bout d’un an et demi d’encore douter parfois !
Car pour moi c’était tout simplement impossible qu’une personne aussi géniale fasse attention à moi, en partie parce que dans mes relations passées je n’ai pas forcément eu cette chance…
C’est exactement pareil pour les amitiés, je vous le racontais plus haut, mais les relations empoisonnées j’en ai eu, et c’est difficile de refaire confiance après coup ! Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir des amis qui chaque jour me soutiennent, s’inquiètent pour moi… Et je les compte sur mes dix doigts sans soucis et sans honte !

Parfois, on ne regarde tout simplement pas les bonnes personnes, ou bien pas au bon endroit. Alors voyez plus loin que le bout de votre nez, cela vous le rendra bien à l’avenir, et vous verrez à quel point ça fait du bien !

Osez ré-accorder votre confiance !

.

Racontez-moi vos histoires, je veux tout savoir !



9 thoughts on “Attendre des autres, une finalité positive ? – J’ose en parler #1”

  • Cet article qui me donne envie de réagir. Je suis sociable, concon et j’adore déconner mais malheureusement, l’amitié… ça n’a jamais été ça. Je me suis toujours dis, que sur la côte d’azur c »était compliqué a cause de cette mentalité de merde qui pourrie les gens : nombrilistes, matérialiste… mais malheureusement je crois que c’est une question d’époque. Le monde dans lequel on est actuellement n’est pas fait pour les vraies valeurs… petite je rêvais d’une immense bande de potes avec qui partir en voyages et qui seraient les parrains et marraines de mes enfants.. haha c’est mal barré !

    • Hello !
      Merci de ton passage sur le blog, ça me touche beaucoup que tu souhaites partager un peu de ton histoire !
      Je me suis toujours dit ça aussi pour la bande de copains, et puis plus ça avance, plus je me dis que dans notre génération, a part les relations superficielles dont certaines personnes s’entourent, il n’y aura plus beaucoup d’amour comme il y avait avant… C’est la triste réalité ! Et tu sais, Paris n’est pas forcément mieux que la côté d’Azur, il faut essayer de voir le positif tout de même !
      Mais heureusement que les belles personnes existent toujours ! Comme je l’ai dit : il faut ouvrir les yeux, et faire confiance !

      Des bisous, Margaux

  • Je te comprends tellement bien…
    J’avais d’ailleurs écris un article sur l’amitié, sur ce rapport très particulier que j’entretiens avec elle.
    Et c’est mon rapport aux autres qui m’a notamment conduite à faire une thérapie.

    Mais avec le temps, l’âge et peut-être un peu de sagesse (^^) j’arrive à prendre les choses comme elles viennent, à moins attendre des autres et donc à être moins déçue. Mais je pense qu’avant que je trouve mon « âme soeur » en amitié, il va se passer du temps… Parce que je suis prête à donner énormément, bien plus que la plupart des gens. Et j’ai besoin de beaucoup de marques d’affection.

    • Coucou Azylis !
      Je pense que nous sommes quand même des personnes très courageuses, car quand on a besoin d’autant d’affection, ça peut etre compliqué selon la famille ou les amis que l’on a !
      J’essaye de moins attendre, mais quand on a beaucoup d’empathie comme moi, il y a des jours ou c’est difficile et où on culpabilise ! Mais ça ne va aller qu’en s’améliorant j’espère !

      Des bisous, Margaux

  • Ah les personnes qui te connaissent seulement quand ils ont besoin mais quand tu as besoin d’elles il n’y a plus personne, je connais tellement bien malheureusement… Au fil du temps je me suis rendue compte que j’étais entourée de « mauvaises personnes » et j’ai finalement pris mes distances. Comme je ne suis pas du genre sociable, à aller vers les gens, il m’est difficile d’échanger avec de nouvelles personnes, du coup je me sens parfois seule mais ça me va très bien compte tenu de mon passif amitié ^_^ J’essaye de ne plus rien attendre des autres pour ne pas être déçue mais la part de naïveté qui est en moi refait toujours surface. Je trouve que c’est compliqué d’avoir une réelle amitié avec le monde qui nous entoure, C’est peut être enfantin de dire ça mais j’ai l’impression que c’était avant, les gens étaient moins sur l’apparence, le nombrilisme et l’égoïsme.

    • Coucou Stéphanie !
      Oui, c’est bien triste comme étape à vivre… Mais au final c’est bien de s’en rendre compte et de choisir le meilleur pour nous avant tout, et pour les autres en seconde temps !
      Et c’est malheureusement le cas, et je pense que ça n’ira pas dans l’amélioration au vue de la société dans laquelle nous grandissons 🙁 Mais il faut justement s’accrocher, se battre et faire la différence !

  • Ton message fait vraiment réfléchir. C’est parfois compliqué de refaire confiance quand on a été déçue mais après tout, il faut se lancer parce que souvent de belles choses nous attendent 😊

    • Hello Sarah ! Je suis ravie que cet article te touche ! Justement, se lancer et écouter son coeur est le sujet d’un futur article que je suis en train de travailler !

      Des bisous, Margaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *